Parcours 100 kms

Pour les passionnés de vélo

100 kms dans le Parc Naturel des Ballons des Vosges

Rendez-vous au stade de Froideconche

Cette petite commune de Haute Saône vous accueillera pour votre prochaine édition du Grand Huit Vosgien. Proche de Luxeuil les bains, ville thermale, vous aurez toute possibilité de vous loger.

7h15, vous voilà fin prêt pour une aventure extraordinaire sur les routes du Grand huit Vosgien. Les premiers tours de roue s’effectueront sur des routes départementales très roulantes.

Ne vous laissez pas griser tout de suite en traversant les communes d’Esboz-Brest, Breuchotte et Raddon.

Même si vous n’êtes pas encore dans la région des mille étangs, vous en longerez déjà plus d’un.

Pour finir l’échauffement en roulant bien à l’abri du peloton profitez encore des 7 kms de ligne droite menant jusqu’à Faucogney.

Faucogney ville pleine d’histoire, la dernière place forte où les espagnols tinrent la dragée haute à Louis XIV lors de sa conquête de la Franche-Comté. De cette époque il ne reste hélas que la tour 1015, date de sa construction.

Derniers instants pour le tourisme car, là, surgissent les premières difficultés. On entame les ascensions en prenant la direction du hameau de la Mer .

Après 200 m de dénivelé … La mer … mais surtout les étangs ! Car vous entrez au cœur de cette fameuse région.

Avant d’arriver à Servance ce genre de paysage vous attend, à 560 m d’altitude. Attention, route étroite et descente (très !) rapide vers Servance.

Servance plein de charme avec sa cascade du saut de l’Ognon.

Une heure de course s’est écoulée et après quelques nouvelles pentes irregulières mais faciles vous serez 5,7 km plus loin, à Miellin.

Ce nom ne vous dit rien ? Vous allez bientôt le retenir !

Vous êtes au pied du col des Chevrères, le premier des deux sommets que vous allez escalader dans la journée.

Situé dans la forêt du Revers-aux-chiens. Il permet de relier la vallée de l’Ognon et la vallée du Rahin.

Le col présente officiellement 3,5 kilomètres à 9,5 % de moyenne, avec un passage à 18 % et lui vaut d’être classé en 1re catégorie par le Tour de France. Le record de la montée est détenu par Thibault Pinot en 11’28’’ lors du Tour 2014.

Après le col des Chevrères vous traversez Belfahy, plus haut village de Haute Saône. Sans avoir le temps de faire une halte, vous êtes déjà à pleine vitesse engagés dans une descente de 10 km pour 440 m de dénivelé.

Après la traversée de Plancher les Mines, le menu affiche son second plat : La Planche des Belles Filles. Désormais rendue célèbre grâce au Tour de France, c’est toutefois bien à Jean-Claude Arens que revient l’idée de faire monter pour la première fois des cyclosportifs à son sommet.

Une cellule de chronométrage vous permettra de connaitre votre temps d’ascension.

Un ravitaillement vous attend au sommet. Prenez le temps de vous restaurer et surtout, pas d’exploit pour redescendre.

Pour des raisons de sécurité, la descente devra être réalisée à vitesse modérée. Des signaleurs seront là pour vous le rappeler. Des pénalités de temps, voir la « mise hors course » sanctionneront les contrevenants.

Au bas de la Planche vous laisserez sur votre droite les parcours du 130 Kms et du 200 kms.

Vous êtes sur le retour vers Froideconche. Après avoir traversé Plancher les Mines, déjà le col de la Chevestraye se présente devant vous avec ses 611 m.

Passé le sommet, La Chevestraye, Le Larmet, Fresse ,Le Volvet, Le Magny, Le Raddon défilent sur 10 km de descente. Vous êtes dans la vallée du Raddon.

Belonchamp, le pont sur l’ognon, enjambé, vous laisserez une nouvelle fois à votre droite la remontée vers Servance pour les adeptes du 200 kms.

A gauche le retour passe par Melisey. Melisey ne vous dit rien, mais si c’est bien sûr la commune natale de notre champion local Thibault Pinot.

Melisey cité au bord de l’ognon

Il vous reste 18 km. Ça passera par une monté vers Ecromagny, un 50×12 ou 13 devrait suffire.

A Ecromagny vous aurez la possibilité de vous arrêter pour une dernière collation ou une dernière photo, vous êtes toujours aux mille étangs.

C’est également le point de départ du sentier des étangs long de 10 kilomètres et réputé être une des plus belles balades de France. Une vraie petite Finlande 

Un dernier petit coup de rein et vous êtes au lieu-dit Les Faignots 475 m.

Le reste du parcours, n’est que du bonheur. Vous pouvez musarder bien sûr, découvrir Belmont, mais bon, ce sera pour un autre jour.

Ralliez l’arrivée sans plus tarder, elle pointe à 10 kms. Les 5 derniers kilomètres sont les premiers du parcours.

Quatre heures auront suffi pour effectuer la boucle, de 100 kms pour 2 000 m de dénivelé, et emmagasiner des images plein la tête.

Tenterez-vous l’année prochaine le 130 km ??

En franchissant la ligne d’arrivée à Froideconche, vous aurez une pensée pour notre ami Jean Claude ARENS, passionné de cyclisme, de cyclosportives et organisateur : créateur des 3 Ballons, du Raid Extrême Vosgien et du Grand Huit Vosgien.

C’est l’ami Jean Claude qui vous aura permis de découvrir tout cela. D’où il est…. Il en jubile sûrement avec un sourire complice….

Merci à lui.